Résumé de la Coupe de France de Gémozac 2-3 avril 2022

Camille Pouget s’impose, Jérémy Bonder se loupe, Malia Brunelle et Éolia Sinic brillent à domicile… le résumé de la Coupe de France de Gémozac !

Séniors

Camille Pouget n’aura donc pas chuté une seule fois lors de la compétition. Parmi les quatre favorites à avoir sorti la voie de finale, elle a en effet été la seule à le faire sur toutes les voies. À 19 ans, la grimpeuse du Tournefeuille Altitude Grimpe a clairement confirmé son ambition pour les Jeux Olympiques de Paris. Derrière elle, la grimpeuse bretonne Ina Plassoux Djiga a été médaillée d’argent tandis que Nolwen Arc, quelques jours avant ses 22 ans, décroche « seulement » la médaille de bronze après sa belle performance il y a trois semaines à Besançon (une 2ème place derrière Hélène Janicot).

Du côté des hommes, il y avait quelques absents, du fait du tournage de l’émission « Ninja Warrior » qui concernaient quelques grimpeurs pouvant participer à la compétition. Jérémy Bonder, qui s’est principalement tourné vers la difficulté désormais, a pourtant réalisé une contre-performance : vainqueur de la précédente Coupe de France de difficulté, il ne s’est pas qualifié en finale du fait d’une erreur assez étonnante sur la deuxième voie de qualification. C’est finalement Diego Fourbet, du club chamoniard d’Argentière, qui s’est imposé dans une voie de finale où, parmi les cinq à l’avoir sorti, il a tout simplement été le plus rapide.

U20

Une belle surprise dans la catégorie junior femmes ! En effet, la grimpeuse du club Éolia Sinic a signé sans doute la plus belle performance de sa jeune carrière : 2ème derrière Loubna Fougères (Drac Vercors Escalade), la médaille d’or n’est pas passée très loin pour elle. Sur une voie de finale en mode « zigzag », la victoire s’est jouée à quelques secondes près entre les deux grimpeuses !

En junior hommes, là aussi ce fut très serré entre les deux premiers. Huit secondes ont en effet séparé Yannis Gautier, du club de Briançon Escalade, et Jordi Poles. Le grimpeur originaire d’Oloron a joué avec le public en fin de voie et aurait peut-être pu monter sur la plus haute marche du podium.

U18

Une autre grimpeuse de Gémozac fait partie de celles qui ont brillé lors de cette Coupe de France : Malia Brunelle a en effet remporté pour la première fois une épreuve de Coupe de France. Et quoi de mieux que de le faire à domicile ? Devant son public, Malia a réalisé une superbe finale, et malgré sa petite taille, elle n’a pas échoué à effectuer ce magnifique jeté sur l’imposant volume en forme de stalactite, désormais bien connu du club gémozacais.

Alors qu’il avait participé à la compétition sénior en se surclassant la veille, le grimpeur normand Victor Guillermin s’est quant à lui imposé dans sa catégorie plutôt facilement. Il a été le seul à sortir toutes les voies de la journée, ou presque, puisque celui-ci a été arrêté sur sa Q3 pour trois petites secondes !

Cette treizième compétition nationale d’escalade organisée à Gémozac (après deux Championnats de France, deux Coupes de France, trois Championnats de France UNSS et cinq Open nationaux) aura écrit une nouvelle page dans l’histoire du club. Dans cette petite commune de Charente-Maritime qui a fondé ce club en 2006 – le 13ème comptant le plus de licenciés en France en 2021 – cette compétion a de nouveau été un véritable succès : 336 grimpeurs étaient présents sur ces deux jours.
En tout cas, elle aura été une nouvelle étape de plus pour tous ces grimpeurs qui, dans maintenant un peu plus de deux ans, rêverons d’une aventure olympique à Paris.

Des photos ici !

Gabin Tavernier – Sport hebdo

Vous aimerez aussi...